Éco-paturage, la ville aussi

À l’image d’Habitat76 qui entretient ses parcelles grâce à des caprins. Une expérience inédite est actuellement menée sur les abords de la résidence Les Camélias.

La commission Développement Durable a décidé l’aménagement d’un enclot de 1500m2 sur le terrain derrière la résidence et y a installer 5 moutons mis à disposition par un berger sans terres de Cailleville. 

Ces tondeuses à quatre pattes ont pour mission de suppléer le service espaces verts à l’entretien du terrain. D’un agrément environnemental certain, l’initiative permet de substantielles économies en personnel, matériel et carburant et contribue efficacement la valorisation des espaces. Le personnel lui-même a suivit des formations dans le but de diversifier les méthodes.  

À l’avenir, nous pourrions voir se multiplier ce genre d’opération tant la superficie à entretenir est vaste sur le territoire.